Naviguation
le guideles annexesles registresles personnagesles échanges

les répertoiresles missionsl'évolution

Quoi de neuf ?
Intrigue en Cours
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.
Y participer





Partagez | 
 

 Bring me to life ø feat. Dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité


Bid my blood to run

Cela fessait plus de trois heures qu'elle pistait ce bon dieu de suceur de sang et toujours rien de plus, le soleil n'allait pas tarder à se lever .. Cigarette au bec, Caelan courrait à perdre haleine, elle essaya même de se mettre à la place du vampire pour savoir où il aurait bien plus se planquer pour échapper à la lueur du soleil .. Un endroit sombre et sec, un endroit insalubre et glauque .. Le seule endroit qu'elle connaissait était ... mais c'est bien sûr, l'usine désinfecté à Downtown .. Elle jeta sa cigarette et continua sa folle course vers le lieu en question .. En arrivant, elle arracha ses 9mm de sa ceinture de cuir et entra lentement dans l'usine, prenant toujours soin de surveiller ses arrières à chaque pas qu'elle fessait ..

Lorsque soudain, un bruit attira son attention, c'était le bruit de crocs transperçant la chair humaine .. Caelan accourut jusqu'au lieu dit et trouva le vampire qu'elle cherchait en train de vider un pauvre humain qui avait eu le malheur de se trouver dans son sillage. L'hybride visa sans un bruit et d'un geste rapide appuya sur la gâchette .. La belle en argent pur fila à vitesse grand V mais, avant même qu'elle ne puisse toucher sa cible, le vampire s'écarta comme si il avait sentit le coup venir .. Et comme Caelan s'en était douté ça devait sûrement être le cas, ce sueur de sang là, était loin d'être un infant où un vulgaire vampire centenaire .. Non la rapidité avec laquelle il avait réussi à esquiver la balle, fit comprendre à la jeune femme qu'elle fessait fasse à un vampire d'au moins milles ans d'âge.

Alors qu'elle le cherchait du regard, ses armes toujours pointer devant elle .. C'est alors qu'elle beaucoup trop tard, deux mains l'attraper par la gorge pour venir la plaquer violemment contre l'un des murs délabrés de l'usine ce qui eut pour effet de lui faire lâcher ses armes .. Et sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, le vampire planta ses crocs dans la chair tendre de son cou .. Caelan essaya de se débattre mais sans succès, la créature était beaucoup trop forte pour qu'elle puisse faire quoi que ce soit .. Ce n'est que dans un élan de faible force, qu'elle réussit à attraper l'un des nombreux pieux en bois qu'elle portait dans la poche de sa longue veste de cuir et le lui planta dans le ventre .. Le vampire cessa d'aspirer le sang de l'hybride et tomba à genou pour tenter de l'extirper et rapidement, elle lui en planta un autre bien profondément dans le cœur. Le vampire paralysé, elle en profita pour déguerpir et se rendre à l'hôpital à la vitesse où son sang quitté son corps, elle se donnait pas plus de 1 heure avant de clapser ..

Dans sa course, elle pût admirer le soleil se lever tenant fermement sa blessure pour empêcher davantage de sang de couler .. Et avant même qu'elle puisse atteindre la porte d'entrée de la bâtisse, elle s'écroula au sol .. Elle tenta de se relever mais, la force vitale qui lui restait de réserve s'était beaucoup trop amenuisé pour qu'elle parvienne à se mettre sur ses jambes .. Elle essaya encore mais retomba lourdement face contre terre .. Elle entendit à peine la voix de cette jolie demoiselle, alors qu'elle était en train de sombrer dans l'inconscient et les ténèbres .. Et là, tout devint noir, l'hybride venait de perdre connaissance .. Elle n'entendait plus, elle ne voyait plus, les seules et dernières images qu'elle pût retenir fûrent le visage angélique de cette charmante inconnue qui semblait s’inquiéter de son sort ..



Dernière édition par Caelan Smith le Lun 28 Oct - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




Bring me to life

La nuit toucherait bientôt à son terme et je n'en aurais pas vu une miette depuis le temps où j'étais enfermée dans cet énorme bâtiment nommé hôpital, alors que je terminais de me changer dans les vestiaires. Mais c'était un choix de ma part, une volonté d'apprendre la chirurgie, de trouver un moyen de sauver la vie à ces femmes qui porteraient des hybrides... moi y compris peut-être un jour. J'avais néanmoins la chance de ne pas être taraudée par l'envie d'avoir un enfant. La situation en ville était de toute manière bien assez compliquée sans avoir à en rajouter. Car comme dans toute grande ville, si l'hôpital n'avait pas désempli, bien au contraire, des rumeurs ne cessaient d'affirmer que le monde courait peu à peu à sa perte. Les journaux n'hésitaient d'ailleurs pas à titrer haut et fort : "Nouvelle disparition mystérieuse à la Cité des Anges". La présence de Nathanaël ne changeait pas grand chose à cela, mais au moins nous pouvions manipuler une partie de ce que titrait le journal où il travaillait, voir en être informé à l'avance. Cela intéressait surtout mon père à vrai dire, ne me laissant accorder qu'une oreille distraite à tout ça, même si je préférerais mille fois la discrétion et l'ignorance des mortels nous concernant. Car si je pouvais aisément passer pour une mortelle, plus encore le jour venu, ce n'était pas le cas pour mon père ni pour mon frère. Et l'histoire de la race vampirique était chargée de ce que l'on nomme inquisition. Ces horreurs qui s'étaient déroulées à l'époque de l'obscurantisme et que la Camarilla n'est pas prête à oublier. Pourtant, je suis persuadée que l'on peut vivre en harmonie avec les humains à la condition de respecter un équilibre trop souvent bafoués ces derniers temps.

La preuve étant que cette nuit encore, je n'avais pas sauvé des personnes de ma race, mais bel et bien des humains dans cette garde que j'effectuais aux urgences, même si la spécialité que je m'étais choisie était la chirurgie obstétrique-pédiatrique. J'avais été formée à toutes sortes de chirurgie et il m'arrivait de recoudre des plaies lorsque je me retrouvais de garde au service des urgences de l'hôpital. Cela faisait aussi parti de mon travail et même s'il était plutôt ingrat d'une certaine façon, j'étais passionnée par ce que je faisais, par ces petites vies que l'on pouvait sauver lorsqu'une opération se déroulait sous le regard de mon titulaire. Ce n'était de toute façon pas si nouveau que cela puisqu'avant même de me lancer dans les études de médecine, j'avais été infirmière... Une vie à l'égal de ces autres humaines qui au même âge n'en auraient pas fait la moitié. J'avais grandi si vite en comparaison. Tellement vite. Et pourtant, j'aimais ce qu'elle avait pu être, j'aimais la personne que j'étais devenue, j'aimais...

Passant finalement ma veste, ce fut en m'étirant telle un chat que je m'emparais de mon sac, prête à quitter les lieux, croisant un collègue qui me souhaita une bonne... journée ou nuit ? C'était une excellente question, et à mon humble avis, je comptais aller dormir quelques heures avant d'aller me prélasser au bord de la piscine puisque j'étais de repos pour les quarante huit heures à venir. Un programme dont je rêvais déjà lorsque je sortis de l'hôpital pour être saisie par le parfum d'hybride et de sang, à des kilomètres de l'antiseptique mêlé à une multitude d'odeurs différentes. Par instinct, je suivi cette odeur juste à l'instant où les premiers rayons du soleil m'éblouissaient subitement, me laissant m'immobiliser une courte seconde, le temps de perdre la piste en même temps que mes dons vampiriques. « Comme si c'était le moment ! » maugréais-je pour moi-même tout en poursuivant tout de même dans la direction que j'avais prise, contournant le bâtiment pour apercevoir un peu plus loin une silhouette tomber au sol. Sans plus écouter que ma conscience, je me précipitais vers la jeune femme qui tenta de se relever une nouvelle fois, me laissant remarquer le sang qui suintait entre ses doigts à l'instant où je me laissais tomber à genoux à côté d'elle. « Mademoiselle ? Vous m'entendez ? » demandais-je tout en vérifiant son pouls que je trouvais faible... mais je n'étais pas idiote, ce devait être elle l'hybride dont j'avais senti l'odeur, je ne pouvais tout de même pas... et pas en plus avec la belle morsure peu nette qu'elle portait à sa gorge. Qui était ce maudit crétin de vampire qui l'avait grignotée ainsi ? Par des gestes mécaniques, des réflexes, je sortis rapidement de mon sac de quoi protéger la blessure et faire cesser le sang en attendant de lui faire quelque chose de plus propre et de définitif... mais certainement pas à l'hôpital.

Fouillant ses poches, je découvris... des pieux ? Un peu trop sûrement, alors que je plissais les yeux sans cesser pourtant de chercher... ses papiers et des clés ! « Bingo ! » Si j'avais de quoi la soigner dans mon coffre, je ne pouvais pas non plus la ramener à la villa. Si je commençais à ramener des hybrides errants dans la villa du Prince de la Camarilla je n'en avais pas fini de l'entendre me dire que je nous avais tous mis en danger et que j'étais... inconsciente ? Possible. L'inconnue avait trop de pieux dans sa poche, mais elle avait besoin de soin et la Camarilla voulait le secret de notre existence après tout. Ni une, ni deux, je pris donc la direction de ma voiture au pas de course, pour la rapprocher et l'y faire grimper. Car adieu la force supérieure aux humains à cette heure du jour. Mais fort heureusement, celle que ses papiers qualifiaient de Caelan n'habitait pas bien loin et nous arrivâmes rapidement. Comme si nous rentrions d'une soirée un peu trop arrosée, je la portais... soutenais... jusque chez-elle du mieux que je pus, pénétrant à l'intérieur du studio sans même faire attention à quoique ce soit... avant de redescendre chercher ce dont j'avais besoin, poche de sang de O neg y compris. Merci à ma gourmandise qui m'avait fait investir dans une glacière à batterie que je conservais dans mon coffre et qui termina à côté de son lit alors que je la mettais sous transfusion avant de m'occuper à nouveau de sa blessure. Pour finalement me laisser retomber sur le sol à côté d'elle, totalement vidée, les mains tâchées de sang, sans parler de mes vêtements qui ne ressemblaient plus à rien après avoir été en contact avec les siens. J'avais fait avec les moyens du bord et je regrettais de ne pas avoir eu un lieu plus adapté où l'amener, mais tant pis. Puis, m'assurant une dernière fois que ma patiente allait bien, je pris la direction de sa salle de bain... une douche rapide ni vue, ni connue, c'était mon objectif du moment, ainsi que de lui emprunter une serviette par la suite.

made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC


Dernière édition par Dawn S. Lacroix le Mar 29 Oct - 6:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Bid my blood to run

Dans un pseudo-coma, Caelan ne sentit même pas que des mains, des mains de femme était en train de la fouiller .. Que pouvait-elle chercher ?! Si c'est de l'argent qu'elle cherchait elle pouvait courir elle n'en prenait jamais .. Pourquoi faire ?! Tout ce qu'elle avait sûr elle était quelques grenades U.V., des pieux en bois, un paquet de cigarette et .... merde ... Ses papiers et les clés de son studio .. Ça par contre, si elle venait à les lui piquer, elle pourrait sans problème se rendre chez elle et lui subtiliser tout ce qu'elle possédait jusqu'à la moelle ... Non qu'elle avait en sa possession des objets de grande valeur mais, ses armes étaient les seules à laquelle elle tenait le plus .. Ça et la seule photo en bonne état de sa mère. Cependant, l'hybride ne devait pas s'en faire, la jeune inconnue n'avait rien d'une voleuse où d'une profiteuse .. Au contraire, elle pût sentir avant même qu'elle ne s'évanouisse que la jeune femme était loin d'être ce qu'elle craignait ..

Soudain, elle sentit que légèrement, son corps se soulevé du sol comme si  on cherchait à la transporter quelque part et pour cause, elle sentit son corps entrer en contact avec une matière faite de cuir comme l'arrière d'un siège de voiture .. Et c'était bien dans une voiture qu'elle se trouvait .. Putain mais où l’emmenait-elle ?! Pourquoi ne l'aidait-elle pas à regagner l'hôpital ?! Si seulement, elle ne s'était pas fait mordre par ce bon dieu de vampire, elle aurait pu avec les faibles forces qu'il lui aurait resté franchi les portes de ce bâtiment. Mais voilà, le destin à voulu confier sa propre vie à une inconnue qui n'avait même pas eu l’instinct de la mettre aux bons soins des médecins .. Quoi qu'il en soit, elle laissa la demoiselle faire après tout, une chasseuse avec une morsure pas très nette dans le coup n'était pas forcément quelque chose de bon à présenter à ses humains sans conscience du monde qui les entoure.

La voiture à l'arrêt, elle sentit une fois de plus que son corps planer, comme un pantin, elle se soutenir par la seule force de la jeune et jolie inconnue. Son corps transporté d'un endroit à un autre, elle ne reconnu pas tout de suite, les marches d'escalier qu'elle lui avait fait grimper une par une .. La seule chose qu'elle reconnu dans son état fût le grincement si particulier de la porte d'entrée de son studio. Hors donc, elle l'avait amené chez elle pourquoi pas ?! Après tout c'était le meilleur endroit où elle pouvait se trouver à ce moment précis. Caelan espérait seulement que la jeune femme savait ce qu'elle fessait .. Apparemment oui puisque dix minutes plus tard, elle sentit un léger picotement dans son bras droit ainsi que le trajet d'un liquide délicieux lui couler dans tout l'organisme .. Elle laisse peu à peu le fluide rougeâtre entrer en elle, lui redonner sa couleur blanchâtre naturelle d’origine.

Quelques instants plus tard, ses paupières commencèrent à s'ouvrir difficilement mais, commencèrent à percevoir la lumière du jour .. Avec la force qu'elle était en train de récupérer, elle fouilla de sa poche de veste pour prendre son paquet de cigarette .. Elle en sortit une cigarette qu'elle plaça à l'usure de ses lèvres pour finalement l'allumer .. Elle inspira, puis expira avant de regarder tout autour d'elle .. Elle se trouvait sur son lit, elle essaya de se lever mais, elle était un trop patraque pour faire quoi que ce soit, elle lança quelques jurons pas jolis-jolis tout en expirant une autre bouffée de fumé nocive .. Lorsque soudain, son attention fût attirer vers sa salle de bain .. Elle entendit un bruit d'eau couler sur un corps de femme, un lèger sourire se dessina sur son visage alors que la fumé de sa cigarette et celle de la vapeur d'eau s'entremêlait dans un seul et même nuage.

Ce n'est qu'un peu plus tard que la demoiselle sortit de la douche avec une serviette pour cacher sa nudité .. Caelan se leva un peu moins difficilement que tout à l'heure pour se retrouver assise sur son matelas .. Elle lança un autre sourire à la charmante inconnue aux formes avantageuses et laissa une autre fumée venir brouiller son champ de vision .. Bon dieu qu'elle était belle avec les cheveux trempés et cette serviette autour de son corps frêle.

ø Eh bien en voilà un joli réveil .. un sourire aguicheur se dessine sur ses lèvres .. Je dois certainement vous remercier de m'avoir sauver la vie alors, merci sans vous je crois que je serais encore étendu sur le sol de cette putain de rue. Une chance que nos chemins se soient croisés à ce moment précis .. Elle lui offrit une œillade amical avant d'écraser le mégot de sa cigarette dans le cendrier se trouvant sur sa table de chevet à côté de la photo si précieuse de sa mère.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




Bring me to life

La porte refermée derrière moi, j'avais continué à me déshabiller, mon jean ayant fini sur le sol juste avant, me débarrassant de ma veste qui fort heureusement survivrait à l'aventure, je ne pouvais pas en dire autant de mon haut. Je n'ignorais pas combien il était difficile de faire disparaître une tache de sang, voir impossible de le faire définitivement sans pourrir définitivement le tissu. Sans réellement m'en préoccuper, n'ayant à priori aucun problème d'argent avec un paternel à la tête de la Camarilla et habitant dans une immense villa que je partageais avec lui et mon frère. Ils étaient ma seule et unique famille en ce monde, et même s'il m'arrivait de jalouser Austyn, il était l'une des deux personnes en ce monde à laquelle il ne fallait surtout pas toucher si l'on ne voulait pas m'arracher le cœur au passage. J'aurais bien sûr aimé connaître réellement ma mère, mais les seuls souvenirs que je possédais d'elle était des réminiscences floues et des sensations horribles que je préférais enterrer très profondément dans ma mémoire. Ainsi, aussi nue qu'une Eve égarée dans le jardin d'Eden avant de goûter à la pomme, je me glissais sous l'eau salvatrice. Et alors que j'avais prévu d'être efficace et rapide, je pris le temps d'apprécier la saveur du gel douche et celle du shampoing comme une petite fille... ou moi dans une confiserie.

D'autant plus que j'appréciais de prendre une douche dans un autre endroit qu'à l'hôpital où tout était aseptisé... ou presque. Mes talents d'hybride me faisaient peur parfois pour les pauvres humains qui y passaient tant certains lieux comportaient de fragrance, parfois même des effluves de pourritures désagréables qui laissaient penser que l'hygiène n'était pas assez poussée dans certains endroits. D'autant plus que j'étais connue pour être une interne assez chiante en ce qui concernait la propreté. Mais la question n'était plus vraiment là, puisqu'à cet instant du jour, j'étais presque une humaine comme les autres et fermer les yeux me laissait m'égarer dans les méandres des senteurs qui commençaient à imprégner ma peau et ma chevelure. Quelques instants plus tard, je coupais l'eau, me glissant à l'extérieur pour me sécher. Les cheveux d'abord, puis le corps, finissant par m'envelopper d'une serviette même si je ne crevais pas sous l'excès de pudeur, au contraire.

Pas que je me prenais pour la plus superbe des créatures, mais l'habitude de vivre avec des vampires ne m'avait pas habituée à m'inquiéter de détails comme la nudité. C'était tout simplement une histoire d'être un minimum professionnelle et de ne pas lancer des messages à tout va sans en connaître totalement les conséquences. Car si l'inconnue était plutôt séduisante, je n'étais pas assez stupide pour ne pas savoir que les pieux n'étaient très certainement pas là par le plus grand des hasards. J'étais presque persuadée que si je fouillais l'appartement je trouverais sûrement d'autres petites choses... Restait à déterminer les intentions de l'hybride qui se trouvait dans la pièce d'à côté et que j'avais oublié sous le contact de l'eau. Mon père me traiterait d'inconsciente s'il savait que j'avais pris le temps de me doucher chez une totale inconnue plutôt que de la laisser ici, à présent qu'elle allait bien. Mais... j'étais médecin, pas encore titulaire ou résidente, certes, mais j'avais déjà prêté serment, et puis c'était contraire à ma nature d'abandonner une patiente, sans oublier que j'étais assez curieuse pour vouloir découvrir qui elle était.

L'odeur de la cigarette m'enveloppa dès que je sortis de la salle de bain mes sous-vêtements à la main, une douce vapeur s'échappant à ma suite, tandis que celle qui s'appelait Caelan se redressait pour darder sur moi son regard et m'adresser un léger sourire qui se fit plus aguicheur à ses premières paroles. Instinctivement, un petit sourire se dessina également sur mes lèvres, mon visage s'inclinant légèrement avant que j'en vienne à m'avancer dans la pièce sous ses paroles. « Contente que vous sembliez aller mieux et une chance oui, ou peut-être le destin que je finisse ma garde juste à ce moment précis et que je sois interne. » précisais-je en faisant glisser ma culotte le long de mes cuisses, faisant remonter brièvement la serviette sous le geste. Impudique, j'espérais simplement ne pas la mettre mal à l'aise, mais son premier regard ne m'avait pas poussée à croire cela. « Et avec une aussi sale morsure... » grimaçais-je légèrement. « La ville n'a pas besoin d'une autre source d'inquiétude... surtout pas en ce moment. » dis-je avec sincérité. La mauvaise réputation, toutes ces craintes qui tournoyaient dans l'esprit des mortels, sans oublier les excès de certains vampires, n'allaient sûrement pas dans le sens de la Mascarade et les conflits ne voulaient pas cesser. Conséquence logique et inévitable à vrai dire. « Mais je me présente, Dawn. La sauveuse en titre qui accepte vos remerciements, même si c'était normal. D'ailleurs, j'espère ne pas avoir abusé en vous empruntant votre salle de bain ? Mon haut était plein de sang. » expliquais-je tout en glissant mon soutien-gorge à mes bras, avant de laisser tomber la serviette par terre, tandis que je terminais d'en fixer les attaches. Naturellement, j'avais récupéré mon jean dans lequel je me glissais en ajoutant... « En parlant de ça, je peux vous emprunter un haut ? Le mien est bon pour la poubelle. »

made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Bid my blood to run

Sortant une nouvelle cigarette de son paquet, Caelan écouta avec beaucoup d’intérêt les premiers dires de la demoiselle .. Hors donc, elle était interne dans cette hôpital ce qui expliquait la perfusion de poche et le bandage magnifiquement bien enroulait autour de son cou .. Elle esquissa un léger sourire tout en regardant avec quelle grâce, elle fessait remonter la serviette le long de son corps pour pouvoir enfiler sa culotte .. Expirant un voile de fumée par ses narines, elle se disait que pour une apprenti-infirmière cette jeune demoiselle était loin d'être pudique pour un sous .. Ça aurait certainement dérangé d'autres personnes qu'une inconnue s'habille de cette façon face à soit mais, pas Caelan .. Au contraire, sa bisexualité était telle qu'elle appréciait autant le corps charnue d'une séduisante jeune femme que le corps ciselé d'un bel homme.

Lorsque la charmante inconnue grimaça en lui parlant de sa morsure sous le bandage, Caelan caressa l'endroit en question et un fin rictus étira ses lèvres .. Ce n'était certes pas la première morsure qu'elle subissait cependant, c'était bien la première qui avait bien failli lui coûter la vie .. Et pour une fois, l'hybride avait connu la peur .. À force de sous-estimer ses ennemis jurés, il fallait bien que l'un d'entre eux parviennent à lui foutre une peur bleu .. Au moins, ça lui apprenait à ne plus se montrer aussi sur d'elle, même avec son expérience, elle ne devait pas oublier que des vampires ayant dépassés les milles ans d'âge étaient des adversaires coriaces et dépourvus de sens moral. Une autre bouffée expirait, Caelan écouta la suite des dires de la demoiselle .. Celle-ci continua sur le fait que la ville n'avait pas besoin d'une autre source .. Elle n'avait pas tord avec tout ce qui se passe en comment, elle avait bien fait de ne pas l’emmener à l'intérieur de l'hôpital. La panique aurait tout de suite envahit toute l'enceinte hospitalière si cette jolie morsure aurait été visualisé par tous .. Et franchement, c'était pas trop le moment de créer davantage de boxon.

Dawn ! Ce joli minois s'appelait donc, Dawn .. Un joli prénom pour une plaisante jeune femme .. Elle l'a trouvé bien modeste, peu de gens aurait porté secours à une inconnue surtout si celle-ci portait des pieux et des armes sur elle .. Quoi qu'il en soit, elle ne pourrait certainement pas la remercier comme elle l'aurait souhaité alors, elle pouvait aisément accepter n'importe laquelle de ses demandes .. Parce que maintenant, elle avait une dette envers elle, tant qu'elle ne lui aurait pas sauver la vie à son tour, elle ne pourrait plus dormir sur ses deux oreilles sachant qu'elle doit la vie à une autre personne .. Oui peut être que c'était son devoir en tant qu'étudiante en médecine de venir en aide aux personnes malades où blessées mais, pour Caelan c'était une question de principes et jamais elle n'irait à leur encontre ...

Un léger frisson parcouru le corps de l'hybride lorsque la dénommé Dawn resta planter là laissant transparaître la pureté de ses formes sous son soutien-gorge .. Caelan pompa davantage sur sa cigarette et se mit à rire légèrement lorsqu'elle lui demanda si il était possible qu'elle puisse lui emprunter un haut .. Avec le sien recouvert de sang, il était évident qu'il finirait vite fait bien fait à la poubelle la plus proche .. Hors donc, elle ajusta davantage sur dos contre son oreiller pour écraser son mégot dans le cendrier.  

ø Évidemment je ne peux rien vous refuser .. Mes hauts se trouvent dans cette armoire là-bas .. Dit-elle en pointant l'armoire sombre du côté droit de son grand miroir mural .. Prenez celui qui vous plaira, je vous l'offre j'en ai trop de toute façon. Termina-elle en lui lançant un léger sourire en coin.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




Bring me to life

Dawn. Je n'avais pas soufflé mon nom de famille, bien trop consciente que dans certains cercles, il s’agissait de l'un de ceux qui se murmuraient du bout des lèvres parce qu'il était celui du Prince de la Camarilla vivant à Los Angeles. La cité des anges avait été témoin de son ascension, de ma naissance, mais également d'horreurs sans nom ou d'un respect inégalable. Mais le monde tournoyait, la guerre et les affrontements se profilaient à l'horizon et je n'étais pas assez suicidaire pour donner toutes les informations à une hypothétique chasseuse. Peut-être prenais-je déjà quelques risques en me trouvant chez elle, peut-être même certains vampires n'auraient pas hésité à me conseiller de la laisser se vider de son sang sur bitume, mais je n'étais pas de ceux-là, sans pour autant être une créature sans cœur et sans pitié. Un défaut sûrement, mais peut-être également une force qui me préservait d'une extermination assurée dans un certain sens. Car si j'étais bien plus faible que ma famille, j'étais également la face publique rêvée pour tout monde vampirique, tant je m'investissais dans la préservation de l'espèce humaine. L'improbable fille d'un vampire, bien trop humaine par certains côtés qui offrait un alibi presque parfait à la vie dans la villa familiale de jour et un visage pour les autorités pas assez crédules pour ne pas trouver étrange que les LaCroix ne sortent que de nuit. Ainsi, j'offrais l'illusion que la famille vivait sans cesse, que nous vivions comme le commun des mortels. Sauf que nous ne l'étions pas... pas plus que celle qui ne cessait de me fixer tandis que je parlais et que je m'habillais, ne semblant pas vouloir perdre une miette des millimètres de chair que je lui laissais entrevoir sans une once de pudeur brimée.

Me tenant à présent devant elle dans l'attente de sa réponse concernant l'emprunt d'un haut, il fallait reconnaître que je ne me serais pas gênée pour lui en emprunter un si elle avait encore été inconsciente. Mais à cet instant, je me conduisais selon les valeurs que l'on m'avait inculquées depuis que j'étais enfant... par mon père, mon frère et les autres vampires qui gravitaient dans mon entourage proche. Ismaël par exemple ? Hum... lui c'était une toute autre histoire et il ne se gênait pas pour me rappeler le béguin que j'avais pu avoir pour lui avec un plaisir certain des plus agaçants. Mais en l’occurrence, Caelan se mit tout simplement à rire à ma demande, avant de finalement se caler plus confortablement contre l'oreiller qui la soutenait. Déjà elle affirmait... « Rien me refuser ? C'est un bien dangereux pouvoir que vous m'accordez-là... » glissais-je d'un petit sourire taquin, alors que mes mots n'avaient à vrai dire rien de véritablement menaçant. Prenant la direction du placard en question tout en continuant à exprimer mes pensées... « Merci... mais je crois qu'une fille n'a jamais assez de vêtements. » ... mes doigts saisissant un petit haut dont j'aimais la couleur, dont je fis glisser le tissu jusqu'à m'en retrouver vêtue. Tout de suite, j'avais l'air un peu plus crédible en résidente en médecine, et sûrement que cela ne porterait pas à confusion si je m'approchais tant de la glacière que d'elle. « Je ne pense pas que vous aurez besoin d'une autre poche de sang, vous m'avez l'air presque en pleine forme. » dis-je en regardant la poche presque entièrement vide, que j'avais accrochée en hauteur un peu à la va-vite et comme j'avais pu pour que le tuyau n'en vienne pas à se boucher.

M'asseyant à côté d'elle sur le lit, je pris du coton, de l'alcool... pure habitude, en tant qu'hybride, elle n'avait à priori pas besoin d'autant de précaution concernant une prétendue infection, mais les gestes étaient presque automatiques tandis que je réfléchissais à la présence des pieux dans ses poches. C'était sûrement la seule chose qui dévoilait mes pensées, puisque mes mains étaient occupées et que je veillais à lui retirer l'aiguille de cette même méthode que je maîtrisais depuis bien des années. « Je peux vous poser une question ? » Déjà, je remplaçais la transfusion par un sparadrap qui veillerait à éviter toute perte de sang superflue. « Comment vous vous êtes fait ça ? Et... pourquoi il y a autant de pieux dans vos poches ? » demandais-je en plaçant ma main sur son front pour en ressentir la chaleur... mais c'était idiot, mes sens étaient endormis à cette heure du jour et bien évidemment, elle n'était pas humaine et ne risquait aucune fièvre. Laissant retomber ma main sur les draps, je fixais mon regard sur le sien, un petit sourire amusé revenant étirer mes lèvres. « Je sais, ça fait deux questions... »

made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Bid my blood to run

Le petit sourire taquin qu'elle lui avait lancé dans ses premiers dires, firent sourire Caelan .. Un dangereux pouvoir vraiment ?! Hum, elle commençait à l’intéresser. Elle l'a regardé donc fouiller dans ses affaires sans la moindre inquiétude où mécontentement et lors qu’enfin elle choisit un petit haut qui mettait bien en valeur ses formes, l'hybride n'était pas dessus de le lui donner .. Elle se rendait compte, qu'il lui allait mieux elle qu'il ne lui allait elle même. Et lorsqu'elle ajouta qu'une femme n'avait jamais assez de vêtements, elle lui lança un autre sourire. C'était pas faux. Caelan n'était pas une mordue de mode où quoi ce soit d'autre mais, c'est vrai que lorsqu'il lui arrivait d'avoir un petit moment, elle allait faire les magasins et la plupart du temps, elle sortait du magasin les mains pleines de fringues.

Lorsqu'elle s'approcha à nouveau d'elle pour lui faire part qu'elle n'aurait certainement pas besoin d'une autre poche de sang .. L'hybride regarde celle en cours, en train de vider lentement des dernières gouttes qui lui restaient .. Et elle avait raison, elle ne ressentait plus de fatigue .. En faite, elle était même prête de retourner à la chasse aux vampires mais, elle ne voulait briser cette charmante rencontre à la jolie Dawn .. Au contraire, elle y avait tant de chose qu'elle voulait connaître sur elle et tant qu'interne à l'hôpital, elle avait surement des choses passionnantes à lui raconter. Attrapant une autre cigarette, telle une accro à la nicotine, elle l'alluma rapidement et inspira avec délectation la fumée toxique avant de l'expirer loin du visage de la jeune femme.

Elle tenait de respirer sa fumée malodorante loin d'elle puisqu'elle venait de s'asseoir à ses côtés pour faire sort rôle d'interne .. À savoir nettoyer la plaie, faire un nouveau pansement, lui retirer l'aiguille de la perfusion et tout le toutim. Elle l'a regarda faire un léger sourire, elle aimait que quelqu'un prenne soin d'elle, c'était tellement agréable de faire soigner de la sorte surtout lorsque c'était une jolie femme c'était encore mieux .. Lorsque l'alcool passa sur sa blessure, l'hybride n'eut pas l'air de souffrir, en faite elle n'avait pas tant mal que ça, sur le coup ça piquait un peu mais après c'était supportable. Une autre fumé sortit de ses lèvres et déjà elle lui voulait lui poser une question. Caelan lui sourit en coin pour l'inviter à parler et c'est qu'elle fit sans attendre une seconde.

Les deux questions en une de Dawn firent sourire Caelan .. La curiosité était un défaut qu'elle n'aimait pas beaucoup .. Surtout lorsqu'il s'agissait de sa vie privé .. Lui mentir était la meilleure des solutions .. Pouvait elle avoir confiance en elle ?! C'était peut être une de ses congénères mais était-elle de son côté ça elle ne le savait pas .. Peut être était-elle de mèche avec les vampires et ça Caelan le craignait .. Cependant, mentir n'était pas vraiment la plus honnête des solutions mais, comme elle ne connaissait pratiquement rien sur elle et sur son camp, elle ne pouvait pas lui dire qu'elle était chasseuse et qu'elle aimait casser du vampire. Et puis merde, elle lui dirait la vérité, si elle était alliée avec les suceurs de sang, elle le serait .. Alors, elle laissa une autre fumé sortir de ses narine avant de prendre la parole.

ø Ça ma belle .. Dit elle en pointant sa morsure au cou .. c'est ce qui arrive quand on chatouille au mauvais endroit un vampire de milles ans .. Et le fait que j'ai autant de pieux dans mes poches tient du fait que je m'en sers pour les tuer si l'un d'entre eux s’avisent de trop approcher. Elle lui sourit et écrase son mégot dans le cendrier .. Si ça peut vous rassurer, je ne m'en sers que sur les vampires alors vous ne risquez rien .. Elle lui lança un petit clin d’œil pour lui affirmer qu'elle n'avait rien à craindre et qu'elle avait deviné qu'elle non plus n'était pas humaine mais, de son espèce.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




Bring me to life

Je ne sus pas vraiment si elle hésita à me répondre, mais lorsqu'elle me montra sa blessure, Caelan fut d'une sincérité presque troublante alors qu'elle m'avouait avoir ennuyé un vieux vampire au mauvais endroit... La question qui me trottait à l'esprit à présent était de savoir qui il était et s'il s'en était sorti. Pas que je me préoccupe du sort de tous les moustiques aux dents trop longues en ville, certains ne faisaient d'ailleurs pas parti de mes amis et je devais bien évidemment me méfier depuis que le Sabbat était en ville. Mon mère ne s'était malheureusement pas fait que des amis durant toutes ces années et sa position n'arrangeait sans doute rien à l'histoire. Ils avaient après tout tenté de s'en prendre à Austyn... et il ne serait même pas surprenant qu'ils en viennent à m'attaquer tôt ou tard. Peut-être devrais-je lui demander si je pouvais lui emprunter quelques armes au passage. Sûrement me seraient-elles utiles si elles ne m'atteignaient pas également. Mais au fond, j'étais majoritairement plus humaine que les vampires ne le seraient jamais. Par exemple, pénétrer dans cet endroit sans autorisation ne leur aurait jamais été possible, mais ce n'était nullement un rempart pour moi. Une arme, voici ce que je pourrais être si l'on m'utilisait à mauvais escient. Moi, ou une autre personne...

Mais je n'en étais pas une, je cherchais à sauver des vies, à permettre la vie sans qu'elle n'apporte la mort. Et même si j'étais avec certains vampires, plus précisément si j'étais un membre officiel de la Camarilla, si j'appréciais certains vampires comme Ismaël qui me rendait totalement dingue parfois avec son petit jeu, je savais qu'ils n'étaient pas forcément aussi prévenants en ce qui concernait les humains. Et tout comme cette part plus mortelle de mon être, je comptais veiller au moins sur ma famille et ceux qui à mon sens le méritaient. Car je pensais, comme le soutient la Camarilla, que les vampires et les humains sont capables de cohabiter. Ils y étaient parvenus après tout, et je comptais améliorer encore cela en sauvant la vie de ces femmes qui enfanteront un jour sans risquer d'en mourir.

« Contente de l'apprendre, ça serait vraiment idiot de mourir pour vous avoir sauvé la vie... » soufflais-je sans soulever le fait qu'elle avait compris que je n'étais pas humaine. Mais c'était précisément une information que je n'avais pas cherché à lui dissimuler, et pour cause, j'ignorais si elle avait pu me sentir comme je l'avais fait avant le lever du soleil, sans oublier qu'à notre prochaine rencontre, il serait peut-être couché et que la confiance, même fluette entre nous, n'en serait que réduite à une vulgaire peau de chagrin si elle découvrait que j'avais menti sur une aussi grosse chose. Par omission, cela me paraissait être une question de survie concernant mon nom de famille. Car même si elle ne l'avait pas dit clairement, il me semblait évident qu'elle était une chasseuse, et que même si elle affirmait que je n'étais pas sur son tableau de chasse, je n'étais pas n'importe qui non plus. Tout dépendait de comment ma position serait perçue... car en vérité, je n'étais que la petite dernière, voir même une gamine adoptée pour les moins intelligents qui ne verraient pas la ressemblance que mon frère et moi possédions. Il suffisait de nous mettre côte à côte pour en être intimement convaincu, pour comprendre qu'il y avait quelque chose de fort entre nous, ce lien familiale qui nous poussait pourtant à nous jalouser mutuellement, mais un attachement inébranlable, tel un fil d'or nous reliant l'un à l'autre. Nous étions une famille.  « Mais pourquoi 'chatouiller' un aussi vieux vampire ? Ce n'est pas suffisant de risquer de ne pas finir naturellement la nuit ? » demandais-je tout simplement avec sincérité, curieuse de comprendre les motivations de la chasseuse et peut-être d'entrevoir les crimes du dit vampire pour les rapporter à mon père par la suite, surtout s'il n'avait pas trépassé. Et en parlant de ça... « Et risque-t-il de venir rôder autour d'ici en vous attendant pour finir le travail ? » insinuais-je comme si je désirais savoir s'il serait prudent de rester jusqu'à la nuit tombée... ce qui à vrai dire serait une étrange façon de passer ma journée, alors que j'avais prévu de la passer au bord de la piscine à profiter du soleil après avoir été si longtemps enfermée. Regardant brièvement autour de moi, j'ajoutais comme si j'étais chez moi... « Que diriez-vous d'en parler autour d'un café ? »

made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Bring me to life ø feat. Dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome to my life, brother ! - feat. Mathis
» It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]
» Life in UCLA
» Dawn of war 2 Retribution
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les archives rp's.-